fbpx

Jeannine LORCA, Directrice pédagogique et intervenante depuis 2010 répond à nos questions à propos de son implication au sein de la formation pédagogique Irène POPARD.

Comment est venue l’idée de la formation “La Méthode Irène POPARD : un outil pédagogique !” ?

Plusieurs années après la fermeture du Centre de formation Irène POPARD, les professeurs, diplômées POPARD, ont été nombreuses à soulever le problème de la transmission de notre méthode.

En 2008, j’ai donc décidé de prendre le “taureau par les cornes” en organisant des réunions de réflexion auxquelles pouvaient participer toutes celles qui étaient disponibles à ce moment-là.

4 réunions se sont déroulées d’octobre 2008 à mai 2010. 18 Professeurs POPARD se sont sentis suffisamment concernés pour venir échanger et construire cette nouvelle formation. Je ne remercierai jamais assez Isabelle Ballu, Myriam Baudic, Gilda Bernard, Frédérique Camisulli, Isabelle Cathelot, Sylvie Dams, Michèle Giraudeau, Nathalie Gonzales, Jeanne Jolly, Frédérique Laillet, Sarah Lamy, Patricia Lejean, Jeannine Lorca, Claire Maillard, Sarah Morellec, Dominique Poisson, Florence Sikora, Isabelle Triomphe et Carole Vincent.

Quelles sont les raisons de ta forte implication, encore aujourd’hui, dans cette aventure ?

Adepte depuis l’âge de 6 ans de la Méthode Irène POPARD et soutenue par le nombre de professeurs intéressées par ce projet, j’ai persévéré dans cette direction, poussée par un besoin de transmettre 40 années d’expérience de professeur, mais aussi d’élève. Je me suis lancée dans cette aventure parce que j’étais convaincue que la méthode pédagogique que nous avions entre les mains, au-delà de la gestuelle, était une source inépuisable de bon sens.

J’ai donc commencé par épurer le discours en le débarrassant de tout ce qui pouvait troubler la transmission de la démarche pédagogique. De cette façon, nous avons pu toucher les jeunes générations éprises de nouveautés stylistiques. C’est évidemment cette démarche qui me pousse à continuer le travail commencé en juillet 2010.

Quelle est ta plus grande satisfaction ?

Aujourd’hui, je suis ravie de voir les jeunes générations s’emparer de notre méthode et de l’appliquer à leur propre gestuelle. J’éprouve une très grande satisfaction à rencontrer des professeurs confirmés redécouvrir l’essence même de la méthode Irène POPARD et de s’atteler à la transmettre avec passion.

Qu’est-ce que cela t’a apporté personnellement (et professionnellement) ?

Ce retour aux sources m’a obligée à analyser le pourquoi de mon attachement à ce mode d’enseignement plutôt qu’à un autre. J’ai ainsi recentré mon enseignement sur les apprentissages fondamentaux ce qui m’a permis de me détacher de tout mouvement dit « à la mode », de prendre de plus en plus de plaisir dans mon rôle de professeur et d’avoir, à 67 ans, toujours autant d’élèves de tout âge, accros à mes cours !

Quel message aimerais-tu transmettre aux professeurs de danse et qui pourrait les inciter à nous rejoindre pour former d’autres professeurs à la Méthode Irène POPARD ?

Lorsque nous étions des jeunes étudiantes, nous n’avions pas assez de recul pour analyser l’universalité des principes qu’Irène POPARD avait intégré dans sa méthode et sa façon de l’enseigner. Par exemple : les déplacements en début de cours, le rythme placé après les sauts, le face-à-face avec les élèves, le parlé-rythmé… Il y en a tant d’autres à redécouvrir. J’invite tous les professeurs diplômés de la Méthode Irène POPARD à venir nous rencontrer au Centre de Danse du Marais pour transmettre leur savoir-faire.

(Actualités et Informations de Jeannine LORCA : https://www.jeanninelorca.fr )

  •  
  •  
  •  
  •